Raymond Delepierre | PAUL BOUDEAU & RAYMOND DELEPIERRE (Unfulfilleduo)
15467
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15467,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Raymond Delepierre

| sound artist | sound designer | XPRMTL sound installation & live |
| speaker | La Cambre E.N.S.A.V. Brussels |
| technical manager theater/dance/art |

« Le problème n’est pas d’inventer l’espace, encore moins de le réinventer (trop de gens bien intentionnés sont là aujourd’hui pour penser notre environnement…), mais de l’interroger, ou, plus simplement encore, de le lire ; car ce que nous appelons quotidienneté n’est pas évidence, mais opacité : une forme de cécité, une manière d’anesthésie.»   (Georges Perec – Espèces d’espaces)

 

UNFULFILLEDUO (unfulfilled duo)

le duo incomplet, inassouvi, en porte à faux, qui fait durer l’incomplétude.

 

UNFULFILLEDUO propose une performance basée sur la mise en évidence de l’espace sonore rétroactif, des variations autour du feedback, de l’acoustique augmentée / prolongée / modifiée / générée par les formes et surfaces architecturales du lieu.

Ils révéleront aux oreilles une histoire d’archéologie de l’instant, les différentes sonorités enfouies, les traces du passé, leurs harmonies.

 

 

Il est clair que le duo est toujours à la recherche d’un troisième acteur,

d’une entité inconnue qui rétablira l’équilibre.

Le déséquilibre entraînant la chute.

La chute amplifie le silence jusqu’à peut-être le briser.

La chute est lente,

une  pesanteur apparaît au sein du status quo:

la chute est magnifique!

Il faut qu’elle dure.

 

 

UNFULFILLEDUO récolte les bruits, les objets, les sons des lieux visités lors de la performance.

 

Il est mobile, immobile, variable en mouvement, en intention et en intensité.

Il sera la main sonore de l’architecture dans laquelle il pose ses oreilles.

 

 

UNFULFILLEDUO cherche à explorer les territoires, avec comme objectif des questionnements plutôt que des réponses préétablies, des tentatives de propositions sous forme de projets, tentatives où le doute est de mise… étant entendu que le projet est considéré comme la construction d’une pensée avant toute matérialisation.

 

UNFULFILLEDUO analyse dans son travail de recherche la diversité des expressions sonores pour les désigner comme « paysage », « environnement », « ambiance », etc. Cette réflexion va aux confins généralement attribués au son et explorera des objets tels que le vocal dans les espaces publics ou d’autres modes d’interactions acoustiques observables sur les marchés, dans les quartiers habités, les campagnes, les gares, les rues, les écoles, les rassemblements, etc. Il abordera ces lieux comme de véritables dispositifs d’interaction sociale qui impliquent des processus de perception, d’écoute, de découpage et d’assemblage de l’espace.

 

 

Outillages:

microphones

hydrophones

enregistrements

électricité.

Machine analogique

numérique

mécanique.

Transformation du signal par tous les moyens, aussi crapuleux soient-ils**

amplificateurs

haut-parleurs

moteur à compression

pavillons

ventilateur

grille pain

projecteur pelliculaire et à pixels

caméra

capteur d’ondes anarchiques

kid’s – spinner – toy

instruments inventés

verrerie.

Symboles d’époque révolu ou en court de révolution (mégaphone, stratocaster, capteur hertzien)

mise en résonance de l’architecture ou d’objets

feedback & rétroaction

occupation de l’espace

éclairage

pharmacon

poïésis.

 

 

UNFULFILLEDUO interroge certaines modalités de construction de la vie sociale à partir d’objets se trouvant à la frontière de l’acoustique, de la connaissance et de l’anthropologie, et pour lesquels les artistes ont trouvé un terrain de création particulièrement fécond.

 

UNFULFILLEDUO  pourra être mono, double mono, trio, une fonction variable dans le temps, dans les lieux.

 

 

Dans les quelque chutes libres performées par le duo à la recherche de complétude,

quelques réponses ont été trouvé.

Ce troisième acteur n’est encore à l’heure actuelle qu’une brume

dont on ne parvient pas à distinguer la couleur.

 

 

Le lieu,

l’audience,

l’espace,

la foule,

le temps,

le mouvement,

la mémoire,

le contexte,

la situation.

Tous corps résonants, branchés sur le secteur étant appelés à s’émouvoir…*

Un corps vivant.

 

 

UNFULFILLEDUO traitera l’objet sonore en une entité qui a trait à la perception auditive : le cerveau peut, par l’intermédiaire de l’oreille, soit reconnaître immédiatement cet objet et sa cause (« il s’agit d’une vitre qui se brise », par exemple), soit lui conférer un sens (comme c’est le cas dans l’expression verbale, narrative ou encore dans l’utilisation de signaux sonores codés – un téléphone sonne), soit s’arrêter à des phénomènes de texture, de forme, de matière.

L’objet sonore ne véhicule pas nécessairement une valeur esthétique du fait qu’il ne possède pas de hauteur définie, ou que ses caractères ne permettent pas de le classer selon les critères habituels de la musique.

 

UNFULFILLEDUO construit des univers sonores singuliers, inclassables, occupant un espace intermédiaire entre plusieurs catégories « génériques ». Entre création, installation et performance ; entre musique, sons de la nature, sons industriels et bruits, les univers sonores élaborent une expérience qui s’effectue à même l’immersion des corps dans le son.

 

 

Chaque action du duo est réalisée dans un grand respect de l’autre et des lieux.

Nous n’avons pas, à déplorer de dégâts ou des blessés,

nous nous souviendrons d’instants prolongés de bonheur commun,

de poésie et d’éclats de limpidité dans la brume.

 

 » Pb+Rd+X°= UNFULFILLEDUO « 

 

La performance sera diffusée par des mégaphones historiques datant des années 1960 jusqu’au années 2000. Les mégaphones ont été fabriqués aux USA (N.Y.), Norvège, France, Belgique, Allemagne, UK, Bulgarie, URSS, Japon.
Ils ont servi dans de multiples manifestations militaires (USA), culturelles, politiques et sociales. Ils ont diffusé les voix de hauts dirigeants de ce monde, de personnes issues de la société civile, mais aussi des musiques et des chants de révolte et de joie, des discours de paix, de haine et de mémoire.

 

* presque le titre du disque de 1978 de Hubert Félix Thiéfaine (…tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir…)

** pédale d’effet, compresseur, égaliseur, harmoniseur,  retardateur, distorsion, transposer, changeur de ton, traitement de fourier, analyse du signal et action réactive hybride programmée sur mesure…

 

********************************************************************************************************************

Contacts :

Raymond DELEPIERRE – 00 32 (0)495 773 708

Courriel : contact@raymonddelepierre.com

Paul Boudeau – 00 32 (0)487 881 346

courriel: boudeaup@gmail.com

 

Some more:

http://www.raymonddelepierre.com/paul-boudeau-raymond-delepierre-unfulfilleduo/

http://marcelormittal.com/

http://www.raymonddelepierre.com/

********************************************************************************************************************